PATRIOTES
SAINT-EUSTACHE (QUÉBEC)
http://www.patriotes.cc http://www.patriotes.org
13 visites, 13 pages affichées

 

Bienvenue ! Login
AAQ.CA Autochtones Indiens
Les Métis rendent hommage à l'auteure Ismène Toussaint
La Liberté, Saint-Boniface, Manitoba, semaine du 10 au 16 octobre 2007
La Presse québécoise, Montréal, octobre 2007


11 OCTOBRE 2007 : HOMMAGE DES MÉTIS À ISMÈNE TOUSSAINT, AUTEURE

Le Comité des Métis à Riel, constitué des descendants des Riel de l’Est et des Métis du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta résidant au Québec, tient à exprimer sa gratitude et sa reconnaissance à Mme Ismène Toussaint, auteure.

Le 8 mai 2005, au prix d’un long et patient travail de tissage, elle a rattaché d’une pièce l’Est métis à l’Ouest métis, formant la désormais bien connue « Union métisse Est-Ouest ». Avant elle, personne n’avait réussi ce tour de force, qui fut rendu possible grâce à l’Union nationale métisse Saint-Joseph du Manitoba et à la communauté métisse de l’Estrie, organismes phares. La « chute » de notre mur historique et psychologique, cette révolution miniature ont permis à des centaines de familles et à de nombreux artistes de se retrouver dans tout le pays.

Le 11 octobre 2005 et le 11 octobre 2006, en hommage au début de la résistance de Louis Riel, elle a permis que les 31 premiers Métis du Québec et les 45 premiers Métis de l’Est soient reconnus par nos frères de l’Ouest. Parallèlement, elle a encouragé et œuvré au rapprochement avec nos cousins métis de langue anglaise.

Grâce à l’Acte d’Union du 8 mai 2007, qui rappelle que nous formons une Nation de l’Atlantique au Pacifique, les Métis que je représente sont sortis de l’ombre et se sont réunis pour la première fois cet été.

Elle a défendu notre cause avec courage, détermination, loyauté, idéalisme, générosité, colère, indignation, passion, sans jamais exiger de contrepartie. Ses ouvrages, articles, portraits, photos, conférences, émissions, initiatives accomplies ou projets et écrits encore inédits ont créé un univers de beauté dans lequel nous, Métis, nous reconnaissons et nous sentons chez nous.

Petit soldat de Louis Riel, grand par l’âme, toujours debout dans la tempête, l’incompréhension, l’injustice et la jalousie ont souvent été son salaire. Tous ses rêves ne se sont pas encore réalisés mais nous tenons à ce qu’elle sache que la grande famille métisse et en particulier celle des descendants des Riel, est et sera toujours sienne.

Aimé Riel, président (Montréal)
 

Haut de la page
 

Accueil Articles Événements Liens Annonces Discussions Mon Portail Devenir Membre Administration

Copyright © Jean Jolicoeur. Tous droits réservés.